groupe social trading

Pour tous ceux qui commencent à s’intéresser à la bourse et son adhésion en ligne, il est clair que la meilleure chance de s’en sortir vainqueur est de s’en remettre au trading social. Cependant, ce n’est pas une méthode miracle, c’est une méthode qui nécessite une certaine connaissance, dont on est ravi de vous en faire part, si vous voulez percer dans le milieu.

Dissocier copy trading et social trading

Vous êtes encore nombreux à ne pas encore savoir faire la différence entre le copy trading et le social trading, et on ne vous en blâme pas, car la différence n’est pas vraiment flagrante. Du moins, c’est ce que tout débutant penserait, car une fois que l’on a commencé à s’y intéresser, on peut voir clairement la différence qui sépare ces deux mondes.

Le site https://www.bologna2000.com/2020/03/11/commercio-sociale-e-commercio-di-copie-esperienze-fornitori-commercianti-e-informazioni-importanti/ vous propose de vous en parler au maximum, mais ici, on va se contenter de dire les plus importants. De ce fait, la plus grande différence est que le copy trading est à l’image de son nom, car il fait en sorte de reproduire les mêmes stratégies qu’un trader spécifique. Tandis que le social trading permet d’en faire autant, tout en ayant la possibilité d’échanger et de discuter avec le trader qui est à l’origine de la stratégie à copier, ce qui est bien plus attrayant.

Le trading social ne s’adresse pas à n’importe qui

Si vous vous intéressez au trading social en attente de miracle, c’est que vous avez été mal renseignés, il est peut-être ouvert à tous, mais ne convient pas à tout le monde. Du moins, sans une bonne préparation, ce qui n’est pas du tout difficile, mais qui prendra juste du temps, ce qui n’est pas l’idéal pour ceux dont le temps leur manque. Pour se tourner vers le trading social, il faudra d’abord se renseigner sur les meilleurs brokers ou sites de trading en ligne, et de s’en choisir un, de préférence, celui qui parait le plus fiable.

Ensuite, il faudra s’accorder du temps pour tester son interface de trading, non à travers son compte trader directement, parce que cela impactera sur votre compte trader. Il faut s’exercer sur l’interface de simulation d’opération du broker, et s’assurer de l’avoir maîtriser avant de passer à l’étape suivante. Cette dernière consiste à se rendre dans la communauté du broker, et de commencer à se renseigner sur les différentes stratégies qui y sont partagées, et à déterminer celle qui vous paraît la plus susceptible de vous faire gagner. Et pour avoir cette assurance, ne vous privez pas de la copier et de la tester sur le simulateur du broker, et de voir ses résultats après l’avoir adapté à vos besoins.

Commencer son social trading

Une fois ces étapes passées, vous pouvez maintenant commencer à trader, mais attention, il y a encore quelques astuces à prendre en compte, pour bien réussir son entrée. Pour ce faire, il faut commencer par établir un seuil de dépense à ne pas dépasser sur son compte, et par investissement, peu importe les chances de gains, de manière à limiter les pertes. Cela permet une bonne gestion de son compte et par conséquent de trader correctement. Renseignez-vous aussi sur les différents modes de paiement, afin de faire bouger votre portefeuille virtuel, surtout si celui-ci est assez diversifié. Une fois cela fait, vous devriez être en mesure de mener à bien toutes vos opérations de trading, peu importe le type de produit qui vous attire ou encore le montant de votre capital de départ.

Le trading social peut permettre à quiconque de se faire un nom à la bourse, si toutefois, il se donne la peine de s’y prendre de la meilleure manière, et non de s’y prendre à la hâte. C’est ce qui fait toujours courir certains traders à leur perte.